5 idées reçues sur l’assurance de prêt

Idées reçues assurance de prêtVous allez emprunter ou avez déjà une assurance pour votre crédit immobilier ? Méfiez-vous des idées reçues sur l’assurance de prêt. Il est désormais plus facile de choisir son assurance avec des économies à la clé.

1

L’assurance emprunteur n’est, dans la législation française, pas obligatoire lorsque l’on effectue un crédit immobilier. Toutefois, elle permet de garantir le remboursement du crédit à l’établissement financier prêteur. En règle générale, c’est une condition d’acceptation pour les banques. De fait, l’assurance de prêt vous sera indispensable pour l’obtention de votre crédit immobilier.

2

C’est une idée partagée par la plupart des emprunteurs. Il existe en réalité deux types d’assurance emprunteur : individuelle ou de groupe. Celle systématiquement proposée avec le prêt est l’assurance de groupe. Depuis septembre 2010, la loi Lagarde donne la possibilité de choisir son assurance. Pour ce faire, il faut que les garanties de contrat soient au moins équivalentes à ce que la banque vous a proposé.

3

Vous avez la possibilité de changer votre assurance groupe en assurance individuelle dans les 12 mois* suivant la date de souscription de l’assurance initiale. Vous pouvez contacter un courtier qui vous proposera un large choix d’assurances adaptées à vos attentes et vos besoins et vous guidera dans les démarches pour mettre en place la délégation d’assurance. Découvrir les différentes conditions de résiliation.

4 copie

L’assurance que vous propose la banque avec votre prêt à un seul but : couvrir l’ensemble de ses emprunteurs. De fait, en plus de ne pas être adaptée, le tarif est mutualisé. Les jeunes et séniors vont payer la même cotisation. Notre conseil est de faire appel à un courtier en assurance de prêt. En plus de vous proposer gratuitement une assurance avec des garanties qui vous seront essentielles, le tarif sera plus attractif. Suite à une délégation, l’économie moyenne peut aller jusqu’à 10 000 €.

5

La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) vous permet de réaliser vos projets en toute tranquillité. Les critères à respecter sont que l’emprunt global ne doit pas dépasser 320 000 € et être agé de moins de 70 ans le jour de l’échéance de prêt. En ce qui concerne l’assurance qui accompagne le crédit immobilier, elle est soumise aux mêmes conditions. L’obtention du prêt avec une assurance individuelle et une délégation sont donc possibles.

*si contrat signé après juillet 2014 dans le cadre de la loi Hamon

VN:F [1.9.22_1171]
Noter l'article
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  1. Assurance Emprunteur,

    Le droit à l oubli est une bonne nouvelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note : La mise en ligne de vos commentaires interviendra après lecture des modérateurs du site.