Garantie perte d’emploi et délégation d’assurance de prêt

garantie perte d'emploiDepuis la loi Hamon, la délégation d’assurance de prêt ne s’est pas démocratisée : l’opération reste peu sollicitée. D’autant plus que les options complémentaires qui peuvent être rattachées à un contrat d’assurance emprunteur, telles que la garantie perte d’emploi, sont encore trop méconnues.

La délégation d’assurance de prêt gagne lentement du terrain

Nous soulignions en janvier dernier que la délégation d’assurance de prêt peine à séduire les emprunteurs. Chez Crédit Immobilier Direct, nous avons enregistré une augmentation de 21 % des demandes de délégation d’assurance emprunteur entre 2014, année d’entrée en vigueur de la loi Hamon, et 2015. Cette hausse est faible comparée à celle des demandes de crédit immobilier et renégociation sur la même période : 96 %. Ces données sont révélatrices du décollage timide de la délégation d’assurance de prêt chez les emprunteurs.

Sans revenir sur les raisons pour lesquelles changer d’assurance emprunteur est intéressant, nous nous focaliserons aujourd’hui sur l’intérêt de la garantie couvrant la perte d’emploi. Il s’agit d’une couverture supplémentaire qui peut être souscrite dans le cadre d’une assurance de prêt. Le nombre d’assurances individuelles augmente lentement mais les emprunteurs en profitant doivent optimiser l’opération, notamment en jouant sur les garanties facultatives comme celle-ci.

 

Des conditions d’éligibilité strictes mais des avantages certains

Premièrement, seuls les emprunteurs en CDI auprès de leur employeur peuvent bénéficier de la garantie perte d’emploi. Bien entendu, il ne faut pas être sur le point de démissionner mais les périodes d’essai ainsi que les salariés en préavis de licenciement sont également exclus.

Une fois souscrite, la garantie couvre uniquement les pertes d’emplois qualifiées d’involontaires. Cela implique qu’une perte d’activité salariée faisant suite à une maladie, une démission ou un licenciement pour faute grave n’est pas couverte.

Toutefois, la garantie effective permet à l’emprunteur de bénéficier de rentrées d’argent sécurisantes. Ces dernières sont suffisamment importantes pour permettre au souscripteur de garder une souplesse budgétaire. Concrètement, l’assureur prend en charge partiellement ou totalement les remboursements mensuels du crédit immobilier de l’emprunteur.

 

Application de la garantie perte d’emploi : de fortes contraintes

Les avantages sont bien là mais il est encore difficile de trouver une garantie perte d’emploi qui n’implique pas des contreparties importantes. En effet, au-delà de ses critères d’octroi, cette garantie présente de nombreuses limites et variations en fonction des établissements. Par exemple, son coût peut se calculer de deux façons : le montant du capital emprunté ou celui des mensualités peuvent servir de référence. Dans tous les cas, la garantie n’excède généralement pas les 0,7 % du capital ou 7 % des mensualités. Or, les écarts peuvent être grands entre deux offres, d’où l’intérêt pour l’emprunteur de bien comparer avant de se décider.

Le prix d’une telle garantie est loin d’être le seul élément impliquant de grandes différences. Les emprunteurs souhaitant y souscrire doivent notamment prêter attention…

 

  • À leur ancienneté en tant que salarié en CDI auprès de leur employeur : la durée minimale réclamée par l’assureur pour l’obtention de cette garantie peut être de 6 à 12 mois.

 

  • Aux conditions d’indemnisation fixées par le contrat en cas de licenciement, hors faute grave : le montant remboursé est directement impacté par ces termes.

 

  • À la limite d’âge imposée : elle peut être placée à 65 ans mais peut descendre à 55 ans.

 

  • Au niveau de couverture : les mensualités peuvent être prises en charge à hauteur de 30 % à 80 % de leur montant, voire en totalité.

 

  • Au type d’indemnisation : elle peut être fixe ou progressive, auquel cas la prise en charge sera d’autant plus importante que la durée de la période de chômage sera longue. Tout en ne dépassant pas les plafonds fixés par le contrat.

 

  • Au nombre maximal de mensualités remboursées : fixé en moyenne à 18, certaines offres proposent des durées de remboursement plus longues.

 

  • Au nombre de mois suivant la souscription durant lesquels la garantie n’est pas effective (appelé délai de carence) : il oscille généralement entre 6 à 12 mois.

 

  • Au nombre de mois précédant le versement de la première indemnité suite à un licenciement (appelé délai de franchise) : souvent compris entre 3 et 6 mois.

 

  • Au nombre maximal de périodes de chômage couvertes : certains organismes limitent l’application de la garantie à trois phases d’inactivité, d’autres pas.

 

Face à tant de critères à prendre en considération, les emprunteurs ont d’autant plus besoin d’un intermédiaire pour trouver l’offre optimale au regard de leur situation. Les caractéristiques de la garantie perte d’emploi soulignent la nécessité et la légitimité du courtier. Son objectif est, entre autres, de trouver l’assurance de prêt la plus adaptée à chaque emprunteur en analysant la demande et la situation de ce dernier.

  1. Ven,

    Avant de s’y engager, il est important de bien analyser certains points.

  2. Etaix,

    bonjour, la Maif ou CRédit Immobilier direct propse-t-il cette assurance perte d’emploi. Si oui, quelles en sont les modalités. Merci d’avance

    • Thomas Rondard,

      Bonjour,

      Les partenaires financiers de Crédit Immobilier Direct peuvent proposer cette garantie. Les modalités varient d’un organisme à un autre mais également en fonction des caractéristiques de votre financement. Si vous souhaitez souscrire une assurance pour un nouveau crédit ou changer votre assurance actuelle, nous vous invitons à déposer votre demande d’étude gratuite et sans engagement sur notre site. Un conseiller dédié analysera votre dossier et répondra à vos questions, notamment sur la garantie perte d’emploi.

      Bien cordialement,
      Thomas de Crédit Immobilier Direct

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note : La mise en ligne de vos commentaires interviendra après lecture des modérateurs du site.