Hausse des taux d’intérêt : quel impact sur le rachat de crédits ?

Annoncée au début de l’automne 2016, la hausse des taux d’intérêt a bel et bien débuté. Qu’est-ce que cela signifie pour le marché du rachat de crédits ?

hausse des taux d'intérêt, rachat de crédits

Après leur baisse constante, les taux d’intérêt sont arrivés à un niveau plancher et sont amenés à légèrement remonter. Dans ce contexte, la renégociation ou le rachat des crédits immobiliers restent des opérations avantageuses pour les emprunteurs. Qu’en est-il pour le regroupement de crédits ?

+ Lire la suite

Marché du rachat de crédits : analyse de la demande (infographie)

Comparaison des demandes reçues par Crédit Immobilier Direct aux 1ers semestres 2015 et 2016 pour visualiser l’évolution du marché du rachat de crédits.

Marché du rachat de crédits, infographie

En comparant ses résultats des 1 ers semestres 2015 et 2016, Crédit Immobilier Direct a constaté une baisse de 6 % de la part de propriétaires dans les demandes de rachat de crédits. Les propriétaires ne sont donc plus majoritaires dans la demande de cette opération ! Les emprunteurs souhaitant regrouper leurs emprunts en incluant un crédit immobilier à l’opération occupent aussi une part moins importante, qui se traduit par une baisse de 10 %.

Le capital restant dû des ménages émetteurs des demandes de rachat de crédits est passé au-dessous des 80 000 € en moyenne avec 3 700 € de moins en un an. Une réduction des revenus mensuels de ces ménages a également été observée : moins 189 € en moyenne. Augmentation modérée du nombre de prêts en cours au moment de la demande : la moyenne ne dépasse pas 4 emprunts mais s’en rapproche. Un léger vieillissement des demandeurs est aussi à noter, âgés de 45 ans en moyenne au 1er semestre 2016 contre 44 ans au 1er semestre 2015.

Concernant les états civils dans les demandes de rachat de crédits, les mariés et les célibataires restent les plus représentés. Les divorcés deviennent le 3e état civil le plus demandeur dans la première moitié de 2016 et prennent ainsi la place qu’occupaient les personnes en union libre au 1er semestre 2015. Fonctionnaires et CDI non cadres sont les postes les plus occupés par les emprunteurs demandeurs sur les deux semestres. L’augmentation de la part de retraités intéressés par un rachat de crédits est à souligner : plus 2,4 % en une année.

Enfin, Crédit Immobilier Direct constate une hausse de 9,5 % des demandes reçues pour les opérations de regroupement de crédits entre les 1ers semestres 2015 et 2016.

Crédits : allier rachat et délégation d’assurance pour plus d’économies

Délégation d'assurance et rachat de crédits combinés pour plus d'économies

Le rachat des crédits des emprunteurs est une pratique ayant fait ses preuves : la réduction des coûts des mensualités est bien réelle. La délégation d’assurance, elle, peine à se démocratiser. Il s’agit pourtant d’un levier d’économies important et ces deux méthodes peuvent même se combiner.

+ Lire la suite

 1 2 3 4 ... 8