5 conseils pour bien choisir son crédit immobilier

5 conseils pour bien choisir son crédit immobilierCe printemps 2015, vous avez décidé de franchir le pas ? Vous avez raison, c’est le moment idéal pour acheter. Les taux historiquement bas, les dispositifs fiscaux avantageux, tout y est ! Suivez nos quelques conseils pour réussir votre investissement immobilier et obtenir le crédit le plus avantageux.

Bien evaluer sa capacité d'emprunt

Avant de s’engager dans un projet d’achat, il est important d’analyser sa situation financière. Tout d’abord, évaluez le montant de vos revenus (salaires, revenus locatifs, épargnes, allocations familiales, pension alimentaire perçue …) et de vos charges autres que celles en rapport avec votre consommation (crédits en cours, pension alimentaire versée…).

Ces informations vous aideront à déterminer votre capacité maximale d’endettement qui ne doit pas excéder le tiers des revenus, soit 33 %. Cette limite est appliquée par de nombreux établissements bancaires. Le but étant d’éviter le piège financier du surendettement de la part des clients.

Pour calculer simplement votre capacité d’emprunt, utilisez un simulateur en ligne.

Notre conseil : Il est bon de tenir compte également de votre reste à vivre. Il représente le montant mensuel disponible, une fois tous vos crédits et charges payés. Certaines charges sont incluses dans votre capacité d’emprunt notamment les impôts sur le revenu et la taxe foncière.

Si votre reste à vivre est limité, notre conseil est de prendre une mensualité plus légère que votre capacité maximale d’endettement ou d’allonger la durée du crédit. Ainsi vous garderez une souplesse dans la gestion de votre budget et pourrez faire face à des imprévus.

Comparer les offres

Pour leur crédit immobilier, la plupart des français se renseignent naturellement auprès de leur établissement bancaire. Attention ! Ce n’est pas forcément sa banque qui offre la meilleure solution. Et ce, même si vous êtes client depuis de nombreuses années. C’est pour cette raison qu’il est important de comparer ce qui peut vous être proposé.

Notre conseil est de contacter un courtier en crédit immobilier. Il se chargera de vous trouver la meilleure solution adaptée à votre projet auprès de son réseau de banques partenaires.

De plus, il vous fera profiter de son expertise dans le domaine. Par exemple, pour certains dossiers, il est plus intéressant d’emprunter sur une durée plus longue si le taux d’intérêt est le même.

Mais prenez garde ! Ne vous concentrez pas exclusivement sur les taux, d’autres éléments ont une grande importance pour évaluer un offre de prêt immobilier.

Il n y a pas que le taux

Outre le taux, plusieurs critères feront varier le coût de votre crédit :

  • la durée d’emprunt
  • les frais de dossier
  • le coût de l’assurance de prêt (en fonction des conditions que vous choisirez)

Enfin, d’autres éléments influencent le coût de votre crédit immobilier mais peuvent également vous apporter une certaine souplesse tout au long de votre prêt :

  • la modulation des mensualités en cas de changement de situation (elles sont contractuelles dans les conditions générales)
  • le report des mensualités de six mois
  • le différé partiel ou total des intérêts en cas de travaux ou de prêt relais

Si tous ces frais cumulés ne sont pas négligeables, celui à négocier en priorité est l’assurance de prêt.

Opter pour la délégation d'assurance

Un crédit immobilier doit être sécurisé par une assurance, couvrant au minimum l’invalidité et le décès. Le but étant qu’elle prenne en charge, le cas échéant, le remboursement du prêt et ainsi couvrir les autres membres de la famille.

Toutes les banques vont pouvoir vous proposer une offre d’assurance de prêt. Mais, la solution optimale pour trouver le contrat aux meilleures conditions, est de contacter un courtier en assurance. La délégation d’assurance peut vous permettre de réduire le coût de votre crédit jusqu’à 10 000€ !

Cumuler les prêts aidés

Il existe également d’autres possibilités permettant de réduire le coût total. Les prêts spécifiques qui sont toutefois soumis à conditions :

  • Le prêt à taux zéro réservé aux primo-accédants (jusqu’à 50 400€ pour un couple sans enfants)
  • Le prêt d’entreprise à 1 % (jusqu’à 25 000€ par salarié)
  • Les prêts aidés 0% octroyés par certaines communes (Paris, Tours, Marseille…) sont soumis à conditions

Vous l’aurez compris, chercher à obtenir le taux d’intérêt le plus bas est une bonne chose, mais un crédit se juge sur bien d’autres aspects. Taux historiquement bas, délégation d’assurance, prêts aidés… la situation actuelle vous donne les cartes pour bien négocier votre crédit. Si vous êtes décidé, Crédit Immobilier Direct vous propose une étude gratuite en ligne adaptée à votre situation.

  1. B.,

    Un article intéressant, merci pour ces conseils pertinents.
    Au plaisir,
    B.

  2. zana,

    En effet, très utile, merci 🙂

  3. En effet, ce sont de très bons conseils qui seront utiles à tout postulant, peu importe la compagnie vers qui on se tourne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note : La mise en ligne de vos commentaires interviendra après lecture des modérateurs du site.