Accession à la propriété : comment faire ?

Les chiffres sont là, la majorité des Français désire toujours faire l’acquisition de leur résidence principale. Mais il n’est pas toujours simple de concrétiser ce rêve d’une vie.PAVILLON-B-LEHON-12 Il faut bien penser son projet dans sa globalité, monter son dossier et, bien sûr, obtenir le financement adéquat.

Concernant le projet à proprement parler, la maison a beau être l’habitation idéale selon les Français, elle n’en est pas moins victime de la conjoncture actuelle. Depuis trois ans d’ailleurs, le marché ne cesse de perdre du terrain

Et pour cause, selon l’Union des Maisons Françaises (UMF), le nombre de permis de construire de maisons neuves a déjà baissé de 22 % entre 2010 et 2012, et de 19 % entre 2012 et 2013. Cette situation découle évidemment de la conjoncture française de ces dernières années. L’augmentation du chômage et la baisse des revenus ne sont pas des facteurs redonnant confiance aux potentiels acheteurs, loin de là !

Bien sur tous les types de clientèle ne sont pas égaux face à l’accession, on distingue les primo-accédants, particulièrement touchés par cette perte de confiance. En face, la présence des secundo-accédants de plus de 50 ans passe de 16 à 27 % du marché.

Cette baisse touche donc essentiellement la jeune primo-accession. Et elle est surtout due à des freins financiers d’une part, et à un manque de confiance d’autre part. Ces jeunes couples aspirant à la propriété, sont aujourd’hui habités par un sentiment d’incertitude face à leur avenir économique et social.

Rendre l’accession possible au plus grand nombre

Si l’on jette un œil à la configuration actuelle du Prêt à Taux Zéro, l’accession à la propriété ne semble pas être une des prérogatives du pouvoir en place. Ce prêt pèse en effet négativement sur la primo-accession. De nombreux professionnels de l’immobilier lui imputent d’ailleurs une part de responsabilité dans le ralentissement de l’activité observé en 2013.

Cependant, il ne faut pas baisser les bras pour autant. Les principaux acteurs de l’immobilier de l’hexagone ne restent pas sans réaction. On note par exemple, que les constructeurs proposent des solutions pour rendre les habitations plus accessibles, notamment en réduisant la superficie des maisons construites ou en négociant d’avantage avec les fournisseurs de matériaux et d’équipements de construction.

Des prix qui s’alignent sur les finances des acquéreurs

Dans une interview récemment accordée, Emmanuel Dao, directeur général adjoint de la région Midi-Pyrénées chez Nexity, déclarait que sa société parvenait à proposer des maisons avec leur terrain pour un budget global de 200 000 à 210 000 €.

Bien entendu, de tels prix sont une occasion en or pour tous les primo-accédants. L’année 2014 s’annonce meilleure que 2013, grâce aux efforts conjoints des promoteurs et des constructeurs.
Mais aussi et surtout, car les taux ont encore baissé ces derniers mois pour atteindre un record historique ce mois de juin 2014. En ce moment, les emprunteurs peuvent bénéficier de taux allant de 3,10 % sur 25 ans et à 2,50% sur 15 ans.

Ces taux historiques poussent certains acquéreurs à franchir le pas, et notamment les primo-accédants. Mais attention, on parle d’ores et déjà d’une remontée des taux pour le second semestre 2014.

Pour conclure, nous sommes dans une période idéale pour prendre l’initiative d’acheter et pour se renseigner sur les conditions très attractives proposées.

Bien entendu, une bonne préparation préalable reste nécessaire. Elle est essentielle et doit se faire dans les règles de l’art pour maximiser les chances d’obtention d’un crédit immobilier avantageux.

VN:F [1.9.22_1171]
Noter l'article
Rating: 4.0/5 (1 vote cast)
Accession à la propriété : comment faire ?, 4.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note : La mise en ligne de vos commentaires interviendra après lecture des modérateurs du site.