Crédit immobilier : le boom de la renégociation !

Evolution taux crédit immobilierLes taux historiquement bas bouleversent le marché du crédit immobilier. Actuellement, plus d’une demande sur deux concerne une renégociation de prêt. Comment expliquer cette situation inédite ? Quels sont les emprunteurs qui profitent du rachat de crédit immobilier ?

Un marché attractif pour les emprunteurs

A la Une de nombreux medias, les taux de crédit immobilier affichent des records à la baisse. En mars 2015, le taux sur 20 ans s’élève à 2.30% de moyenne au plan national contre environ 3.30% il y a à peine deux ans. Dans ce contexte, les primo-accédants ne sont pas les seuls à en profiter. Les professionnels de l’immobilier observent certes, une légère hausse des demandes de prêt depuis le début de l’année. Mais ce sont davantage les rachats de crédits existants qui sont responsables de la reprise du marché.

Crédit Immobilier Direct enregistre à l’heure actuelle une augmentation des demandes de rachat de crédit immobilier de plus de 70% par rapport à l’année précédente. La demande est telle que plus de la moitié des demandes de crédits immobilier sont en réalité des renégociations.

De fait, de plus en plus de ménages sont convaincus de l’intérêt de la renégociation de crédit immobilier. Si certains emprunteurs se tournent vers leur banque, les courtiers sont également très sollicités pour des rachats de crédit immobilier. Les économies sont potentiellement plus importantes et surtout la démarche est simplifiée. En effet, par l’intermédiaire d’un courtier, l’emprunteur fait racheter son crédit pour en souscrire un nouveau avec des conditions plus compétitives. Mais pas seulement. Le professionnel lui conseillera également de renégocier l’assurance du prêt pour optimiser encore plus le gain. Ce changement d’assurance étant par ailleurs rendu plus accessible depuis la Loi Hamon.

Ces conditions favorables, combinées à l’intérêt des français pour comparer et négocier, expliquent donc cet engouement. De plus, le logement représentant plus d’un quart du budget des ménages, il est logique que le rachat de crédit immobilier soit en première ligne des préoccupations des emprunteurs à l’heure actuelle.

evolution taux immobilier

Des conditions accessibles au plus grand nombre

Sur l’année 2014, les propriétaires ayant renégociés leur prêt via Crédit Immobilier Direct ont réduit de 21 000 € en moyenne le coût de leur crédit.

Les conditions les plus propices pour réaliser une telle opération :

  • Il y a encore un an, il fallait avoir un point d’écart entre le taux du crédit initial et le taux pratiqué aujourd’hui sur la même durée, pour que l’opération soit bénéfique. Désormais, au vu des taux actuels, même un écart de 0.30 peut être judicieux.

Par exemple, un crédit pris il y a 4 ans à 4% sur 20 ans, sera facilement négociable compte tenu des taux actuels à 2.30%.

  • Être dans la première moitié du prêt (idéalement le premier tiers). Pour cause, le remboursement des intérêts se fait sur les premières années du prêt alors qu’à la fin, c’est le capital qui est remboursé. Les emprunteurs ayant déjà atteint le tiers de leur prêt ne sont pas les plus avantagés pour renégocier. Il se peut même que l’opération ne soit plus rentable si la majorité des intérêts sont déjà versés.

À noter :

  • Plus le montant du prêt est élevé et la durée longue, plus le bénéfice sera important
  • En revanche, les emprunteurs qui prévoient de revendre leur bien à court terme doivent tenir compte de l’amortissement des frais engendrés par l’opération (frais de remboursement anticipé, frais de dossier, frais de garantie…)

Deux choix s’offrent aux emprunteurs qui renégocient leur crédit immobilier.

  • Réduire sa mensualité pour gagner en pouvoir d’achat tout de suite.

Près de 50% des clients de Crédit Immobilier Direct ont opté pour cette formule. En moyenne, le rachat de leur crédit immobilier leur a permis d’économiser un peu plus de 100€ chaque mois, tout en conservant la même durée de crédit. Attractive, cette baisse de mensualité permet d’observer un bénéfice immédiat de la baisse du coût du crédit.

Conserver la même durée en bénéficiant des taux attractifs peut aussi permettre de prévoir une enveloppe supplémentaire pour des travaux d’amélioration de l’habitat tout en conservant la mensualité actuelle

  • Réduire la durée de son prêt pour profiter au maximum de la baisse des taux

La baisse des taux permet aussi de souscrire un nouveau prêt sur une durée plus courte, tout en conservant le même montant de remboursement chaque mois, voire en l’augmentant légèrement. Les emprunteurs à l’aise avec leur mensualité, qui sont à la recherche de gains plus importants, s’orientent logiquement vers cette opération. Pour ces clients, Crédit Immobilier Direct a permis de réduire les durées des crédits renégociés en 2014 de 15.3 ans à 12.6 ans, soit un raccourcissement de la durée des prêts de 32 mois en moyenne.

Ainsi, le rachat de crédit immobilier est une opération très attractive pour les emprunteurs. Cette tendance perdurera pour l’année 2015, d’autant que les taux d’intérêts devraient se maintenir, au moins sur le 1er semestre.

VN:F [1.9.22_1171]
Noter l'article
Rating: 4.5/5 (2 votes cast)
Crédit immobilier : le boom de la renégociation !, 4.5 out of 5 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note : La mise en ligne de vos commentaires interviendra après lecture des modérateurs du site.