Le PTZ+ : finalement qu’a-t-il de… « plus » ?

L’équipe de Blog Crédit souhaite une bonne année 2011 à tous ceux qui rêvent de devenir propriétaire ou qui ont des projets immobiliers plein la tête !

PTZ+

Pour vous, le gouvernement a lancé le PTZ+ (Prêt à Taux Zéro +). Son but : proposer une version du PTZ plus pratique et plus orientée vers les primo-accédants et les bâtiments neufs et écologiques. Vous avez jusqu’en décembre 2014 pour vous lancer !

Le PTZ+ mise sur la clarté et l’accessibilité avec le regroupement de trois dispositifs existants :
•    le Prêt à Taux Zéro classique
•    le Pass-Foncier
•    et le Crédit d’Impôt sur les Intérêts d’Emprunt.

Pour expliquer plus en détail ce nouveau Prêt à Taux Zéro, Lætitia, chef d’équipe télécourtiers en crédit immobilier chez Crédit Immobilier Direct, répond à quelques questions :

Le PTZ+, qu’est-ce que ça change ?

Lætitia : Techniquement, pas grand-chose, si ce n’est de prendre en compte « les spécificités de chaque territoire et les besoins réels des foyers » (selon le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer). La France est alors divisée en 4 zones : A, B1, B2 et C. La zone A comprenant les grandes villes, la zone C les régions à densité faible. Pour bénéficier du Prêt à Taux Zéro le plus avantageux il faudra par exemple avoir un projet de construction dans une zone en pénurie de logement, comme la zone A.
Le principe reste globalement le même que pour le précédent PTZ : les banques proposent un prêt gratuit pour financer une partie de l’achat immobilier, seules les résidences principales sont concernées et il n’y a aucune exigence quant aux ressources.

Mais alors pourquoi un nouveau PTZ ?

Lætitia : Tout d’abord parce que le PTZ, accompagné du Pass-Foncier, a vu arriver sa date de péremption fin 2010. Ces mesures expirant, il était tant de relancer un dispositif favorisant l’accession à la propriété.

Une progression extrêmement lente a aussi encouragé la création du PTZ+ : celle du taux de propriétaires qui n’a pris qu’1,2% sur les 5 dernières années (58% des foyers sont propriétaires en France, contre 66% en Europe).

En outre, les régions françaises n’ont pas toutes le même dynamisme en termes d’achats de propriétés neuves ou anciennes. Un nouvel axe a donc été développé par le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer, qui vise à favoriser l’achat de bâtiments neuf ou écologiques en fonction de zones définies.

La démarche est également écocitoyenne : il est à présent indispensable que le logement ait passé le bilan énergétique pour prétendre au PTZ+. Le montant du prêt dépendra de la note obtenue.

Finalement, la crise a également joué un rôle important dans la création du Prêt à Taux Zéro +, en induisant un nouveau besoin : une simplification des dispositifs d’aide et des démarches qui leurs sont associées. Les ménages, leur moral en berne et leur budget rétréci avaient besoin d’un coup de pouce ; le PTZ+ se pose alors en espoir pour les aspirants à la propriété.

Quelles sont les limites du PTZ+ ?

Lætitia : Aucune justement puisque tout le monde y a accès. Cependant, dans certains cas (acquisition d’un logement neuf), le PTZ+ n’est pas plus avantageux que l’ancien PTZ. Son avantage majeur réside vraiment dans le fait qu’il est désormais ouvert à tout public.

Comment le PTZ+ est-il perçu par les banques à l’heure actuelle ?

Lætitia : A l’heure de ses débuts, il n’est bien souvent pas encore en état de fonctionnement ! C’est ce que nous pouvons lui reprocher. Les banques ont refusé à partir de début décembre 2010 de financer des projets aux clients ayant accès au PTZ pour pouvoir leur offrir le droit de bénéficier du nouveau PTZ +, mais au 3 janvier 2011 de nombreuses banques ne sont pas prêtes à le proposer… faute d’absence de simulateurs adaptés !  Nous essayons de rassurer nos clients au maximum en leur demandant de rassembler les pièces nécessaires à la composition d’un dossier (diagnostic énergétique, preuves qu’ils sont locataires depuis deux ans et primo-accédants, etc…).

Justement, comment le PTZ+ est-il perçu par les clients ?

Lætitia : Les clients sont ravis de pouvoir accéder à ce nouveau prêt. Ils sont nombreux à chercher à faire des simulations, à chercher des informations sur le sujet. En fin d’année, beaucoup de clients ont mis leurs projets en berne dans l’attente des ouvertures de droits au nouveau PTZ+. Les clients étaient comme nous et nos partenaires bancaires, ils marchaient un peu à l’aveugle sur le sujet.

Côté banque comme côté client, le tout jeune PTZ+ n’en est donc qu’à ses premiers pas dans l’univers du crédit immobilier. Le principe est pour ainsi dire le même que celui de l’ancienne version du Prêt à Taux Zéro, ce sont les modalités et les plafonds qui ont évolué pour mieux correspondre aux profils d’emprunteurs ainsi qu’aux zones géographiques concernées. Il se veut plus juste, plus clair, plus accessible.

Beaucoup de « plus » donc, a priori. Comme dans l’antienne présidentielle « plus de propriétaires ! ».

  1. Greg,

    Au 22 mars 2011, force est de constater que les banques ne maîtrisent pas bien les conditions de remboursement du PTZ+ et notamment pour ce qui concerne du différé de remboursement.

    Ma femme et moi souhaitons acheter sur plan (VEFA) pour une livraison prévue dans 2 ans. Certaines banques prétendent que le remboursement du PTZ+ n’est pas différable, ce qui remet en cause notre projet vu le loyer que nous avons toujours à notre charge jusqu’à la livraison.
    Ca pourrait être simple, mais le discours change en fonction des banques !!

  2. Je pense qu’il y a plus de « limite au PTZ+ » que celles qui sont citées…
    Notament sur la baisse sur le montant octroyé (réalisée en 2 temps, en commençant par la suppression du PTZ doublé sur l’acquisition en BBC)

    • admin,

      Bonjour Clément. Vous avez raison, cette limite que vous citez est bien réelle. Nous ne l’avions pas mis en valeur lors de la rédaction de ce billet, alors que le PTZ+ en était à ses premiers pas.
      Merci de votre complément et conseil avisé, nous ne manquerons pas de revenir sur le sujet très prochainement.

  3. Courtier crédit,

    Le dispositif marche finalement très bien, déjà plus de 100 000 PTZ+ signés depuis le lancement 🙂

  4. clement,

    Au besoin je pourrais vous donner un recul d’ici quelques mois.
    Cordialement

  5. immobilier algerie,

    Bonjour tous le monde,c’est pour combien du temps pour payé son crédit une fois eu le PTZ+.

  6. lasius7,

    Suite aux dernières nouvelles, le titre est bien choisi ;p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note : La mise en ligne de vos commentaires interviendra après lecture des modérateurs du site.