Amnistie contre le surendettement :
Borloo monte au créneau

Il y a quelques jours nous évoquions sur le site Stop-surendettement.com , spécialisé en rachat de credit surendettement, l’abandon « provisoire » du registre des crédits aux particuliers, plus simplement appelé « fichier positif » contre le surendettement. Un abandon sous couvert d’élection présidentielle imminente et de coût de mise en place élevé, annoncé par le ministre de l’Économie et des Finances François Barouin et encouragé par la Cnil qui n’est pas satisfaite de la protection des données personnelles relatives aux particuliers fichés.

Ce fichier positif sensé prévenir le surendettement des particuliers français a pourtant été observé sous toutes les coutures, un comité d’observation avait été mis en place pour cette mission. Un travail et une étude pointilleuse qui resteront sans suites. En effet, le gouvernement en place ne donne pas d’alternative pour le moment. Seules les explications citées plus haut ont été communiquées quant à la mise en stand-by du registre des crédits aux particuliers.

Il aura fallu attendre ce dimanche 27 Novembre pour obtenir un nouveau son de cloche sur le surendettement des particuliers français. Sur le plateau du « 20heures » de France 2, le désormais non-candidat à la présidentielle 2012 Jean-Louis Borloo a donné son avis et évoqué une mesure pour le moins novatrice et radicale.

Cette mesure, qui n’a toujours pas été saisie au vol ni par le gouvernement ni par les candidats à la course à l’Élysée, c’est une « amnistie conditionnelle du surendettement des particuliers ». Comme son nom l’indique, cette amnistie permettrait à certains particuliers surendettés de pouvoir faire table rase de leurs dettes. Davantage que le fichier positif qui ne peut être mis en comparaison, c’est ici une mesure de solidarité envers les plus touchés par le surendettement en ces temps de crise que propose Jean-Louis Borloo. Une piste encore inexplorée qui pourrait permettre à des foyers en difficulté financière de sortir enfin du surendettement.

L’important sera donc de trouver une oreille présidentiable à qui proposer cette mesure de sauvetage.

VN:F [1.9.22_1171]
Noter l'article
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  1. lasius7,

    Est-ce qu’une telle mesure ne pousserai pas les ménages à consommer encore plus de crédits ?
    Il me semblait que ce type de mesure existait déjà pour les cas les plus dramatiques… (procédure de rétablissement personnel, je crois)

  2. immoloch immo,

    Salut, je tiens à vous dire que votre manière de traiter ce sujet est vraiment intéressante, et je souhaite vous remercier pour cet article enrichissant. En tout cas, je reviendrai dès que je le pourrai. Je ne manquerai pas à écrire une actualité vous concernant sur mon site dans la rubrique actu. Evidemment, si vous souhaitez visiter ma page Internet, n’hésitez pas.Au plaisir et longue vie à ce blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note : La mise en ligne de vos commentaires interviendra après lecture des modérateurs du site.