Crédits : allier rachat et délégation d’assurance pour plus d’économies

Délégation d'assurance et rachat de crédits combinés pour plus d'économies

Le rachat des crédits des emprunteurs est une pratique ayant fait ses preuves : la réduction des coûts des mensualités est bien réelle. La délégation d’assurance, elle, peine à se démocratiser. Il s’agit pourtant d’un levier d’économies important et ces deux méthodes peuvent même se combiner.

Le fonctionnement du rachat de crédits

Le regroupement de plusieurs prêts pour n’en rembourser plus qu’un a pour objectif premier la réduction du taux d’endettement de l’emprunteur. En ayant recours à ce procédé, la personne cherche à retrouver une stabilité dans sa situation financière quotidienne.

Le courtier en crédit est le meilleur interlocuteur pour mener à bien un rachat de crédits, dans le sens où son réseau de partenaires financiers lui permet de faire fortement jouer la concurrence. En démarchant directement les établissements prêteurs par ses propres moyens, l’emprunteur perd un temps précieux avant de trouver une offre qu’il estime convenable. Ceci va sans rappeler que sa comparaison d’offres est alors difficilement aussi exhaustive que celle d’un intermédiaire spécialisé.

Voilà, donc, pour le rachat de crédits. Mais qu’en est-il de la délégation d’assurance de prêt ?

 

La délégation d’assurance de prêt,
un moyen supplémentaire de réaliser des économies

Nous rappelions dans des articles précédents que l’assurance de prêt n’est pas, au sens légal, obligatoire mais est indispensable aux yeux des banques et qu’elle pouvait représenter un vrai poids dans le coût d’un crédit.

Comme tout crédit, un prêt obtenu grâce à un rachat de crédits doit être couvert par des garanties sécurisantes à la fois pour l’emprunteur et le prêteur. Et c’est précisément ici qu’intervient la délégation d’assurance.

Lors d’un rachat de crédits, l’emprunteur peut multiplier les économies en réduisant les coûts d’assurance liés au nouveau prêt obtenu. Cette opération est notamment possible si :

  • une assurance de prêt est souscrite sur l’un des crédits regroupés (bien entendu, il s’agit généralement d’un prêt immobilier),
  • il y a accord du nouvel organisme prêteur.

Les critères pour l’accord d’une délégation d’assurance ont été définis par le CCSF (Comité consultatif du secteur financier) en janvier 2015 avant d’être appliqués en octobre de la même année à travers la mise en place de la FSI (Fiche standardisée d’information).

Quand l’emprunteur passe par un courtier pour effectuer sa délégation d’assurance, ce qui est fortement recommandé pour les mêmes raisons que celles citées plus haut concernant le rachat de crédits, il peut faciliter le traitement rapide et efficace de son dossier. Pour cela, il lui suffit d’exprimer son souhait de réduire le coût de sa future assurance emprunteur dès les premiers échanges concernant son rachat de crédits. À noter que la faisabilité du cumul de la délégation d’assurance de prêt et du rachat de crédits dépend du profil de l’emprunteur.

 

Une double opération qui assure des avantages regroupés

Les avantages regroupés sont bien sûr ceux procurés par le rachat de crédits et la délégation d’assurance de prêt. L’emprunteur, s’il est en mesure de bénéficier de ces deux procédés, se retrouve alors avec des mensualités de crédit et d’assurance à coûts réduits.

En conclusion, un rachat de crédits incluant un prêt immobilier, lui-même couvert par une assurance, représente une opportunité pour l’emprunteur de déléguer son assurance. La réduction des coûts des remboursements mensuels rendue possible par le rachat de crédits peut donc être accompagnée d’autres économies sur l’assurance du prêt.

  1. pauline,

    tres bon article
    Perso, j ai renouvelle mon credit avec LDA finance, base en region parisienne.
    Ca s est tres bien passe, taux hyper competitif
    je recommande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note : La mise en ligne de vos commentaires interviendra après lecture des modérateurs du site.