Le surendettement s’immisce dans la Campagne 2012 : Volume 1
François Hollande ouvre le débat

Le mandat du Président Sarkozy touche à sa fin. Les candidats à l’élection présidentielle d‘Avril 2012 se bousculent pour glaner des voix sur tous les sujets. Le surendettement et le comportement des banques, notamment en matière de distribution de crédits, en font partie. Blog Crédit a décidé de s’inviter dans ce tourbillon médiatique pour mieux comprendre et décrypter la position de chaque candidat(e) sur les sujets qui nous intéressent.

Hier soir, François Hollande a fait entendre sa position sur le surendettement lors de l’émission « Parole de candidat » animée sur TF1 par Laurence Ferrari. Le candidat du Parti Socialiste a été amené sur ce sujet par Jean-Louis Kiehl, le Président de la Fédération des Associations Cresus qui viennent en aide aux particuliers surendettés. Ce dernier est toujours porteur du projet de création d’un Fichier national des crédits qui recenserait les prêts contractés par chaque particulier et permettrait de prévenir les situations de surendettement. La mise en stand-by de celui-ci a incité le spécialiste du surendettement à interroger François Hollande sur sa position.

Force est de constater que ce fichier ne remporte pas totalement l’adhésion du candidat qui a répondu : « Vous évoquez ce fichier. On a toujours une crainte, la peur d’être sur un registre et de ne pas pouvoir en sortir et de ne pas pouvoir accéder au crédit. Donc cela ne peut se faire que dans des conditions très particulières, protectrices de l’individu »*. Il se range donc derrière l’avis défavorable rendu par la CNIL au mois de Novembre 2011. Avis mettant en avant le manque de confidentialité que pourrait entraîner un tel fichage pour les particuliers français. Toutefois il n’enterre pas l’idée d’une telle création.

Au sujet du surendettement des ménages français, François Hollande a d’abord réagi sur le comportement des établissements de crédits : « Nous avons le devoir à la fois de responsabiliser le banquier pour qu’il n’accorde pas les crédits alors que la personne ne pourra plus les rembourser et aussi de maîtriser la situation de la personne endettée pour intervenir au bon moment »*. Avant d’avancer des pions plus stratégiques en évoquant un contrôle et une réduction des montants des frais bancaires et des commissions perçus par les banques : « [les] taux d’intérêt qui sont vertigineux (…) il faudra – et j’en prends l’engagement – intervenir auprès des banques par rapport aux commissions, c’est-à-dire à la fois les taux d’intérêt qui doivent être abaissés et en même temps les commissions que les banques prennent à chaque fois qu’il y a un incident »*.

La question du comment a été évoquée, François Hollande est resté très évasif, promettant de légiférer sur ce sujet.

*Source des déclarations : « Présidentielle : Le surendettement, nouvel ennemi de Hollande » – Article paru sur francesoir.fr
Source photo : TF1
VN:F [1.9.22_1171]
Noter l'article
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  1. Ne rejetons pas la faute sur les organisme de crédit.
    Chacun est libre et responsable de ses actes.

    Un crédit doit d’etre remboursé comme le dit la loi, vérifier vos capacités d’emprunt.

    Personne met le couteau sous la gorge a personnes pour contracter un crédit

    Certains organanisme octroi des facilitées c’est pas pour ça qu’il faut en profiter

  2. denis,

    le surendettement est un fléau qui prend de l’ampleur
    pour mon cas un an de maladie et ma maison a été saisie alors que j’avais un avocat et que je demandai un délai

    il faut protéger ceux qui sont propriétaires , la mise aux enchères est monstreux , vous vendez votre maison une misère soit une mise à prix de 70 000 euros alors qu’ele vaut 220 000 euros , toujours les mêmes qui trinquent
    il faut revoir ce système de façon à ce que les personnes de bonne foi puisse conserver ou vendre leur bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note : La mise en ligne de vos commentaires interviendra après lecture des modérateurs du site.